Nos conseils pour préserver votre audition

L’oreille, notre organe de l’audition est très fragile, dans le monde bruyant où nous vivons chacun peut le dégrader involontairement  pour l’éviter nous devons prendre des précautions  dès notre plus jeune âge. Écouter de la musique à travers des écouteurs réglés trop fort, par exemple, peut nuire au système auditif et accélérer son vieillissement.

 

Les cellules nerveuses de notre oreille interne ne se renouvellent et ne se réparent pas ; lorsqu’elles seront abimées, l’appareillage auditif sera la seule solution pour continuer à entendre normalement.

 

La prévention reste le moyen le plus sûr et le plus efficace pour protéger ses oreilles, surtout chez les enfants.

 

Chelles Surdité se trouve à votre disposition pour toute demande de conseils et d’informations relatives à l’audition et aux tests auditifs.

Accompagnement et prévention

Baisse d’audition quelles en sont les causes principales ?

Il existe de nombreuses causes possibles à une baisse auditive et un problème de surdité, à commencer par les agressions acoustiques extérieures qui sont responsables de traumatismes sonores chroniques ou traumatismes sonores aigu.

Une longue exposition sonore, surtout si le son est élevé, peut entraîner des douleurs dans l’oreille, des bourdonnements et des sifflements. Utiliser des bouchons d’oreille permet de diminuer les risques de surdité en protégeant les tympans et le système auditif.

Un milieu professionnel bruyant (chantier, salle de concert, etc.) peut également endommager le système auditif. Le port de casques antibruit et de protections auditives est nécessaire.

Enfin, à partir de 50 ans, le vieillissement naturel des cellules de l’oreille doit amener à consulter un audioprothésiste afin d’être pris en charge rapidement et de ne pas laisser la situation se dégrader avec le temps.

Normalement à partir de cinquante ans le vieillissement naturel des cellules ciliées de l’oreille interne ou presbyacousie  doit amener à consulter un médecin Orl et un audioprothésiste quand la compréhension de la voix, surtout féminine commence à devenir moins nette, indiquant une baisse normale des aigus. Cette situation peut provoquer une coupure sociale, un isolement qu’il faut éviter, il est facilement corrigeable. Cette baisse d’audition peut être plus importante et arriver plus tôt si on a par exemple travaillé dans le bruit et surtout si on a une fragilité familiale. Le nerf auditif peut être également fragilisé.

Nous saurons restaurer votre audition et compréhension avec un appareillage auditif.

Celui-ci permet de restaurer l’audition perdue et de vous protéger des sons forts.

Presentoire prothese

Accompagnement et prévention

Les conséquences d'une exposition à un volume sonore trop élevé

Une exposition régulière à un volume sonore élevé peut provoquer un traumatisme sonore chronique. Un son très fort perçu brutalement peut provoquer un traumatisme sonore aigu. Cela peut provoquer le vieillissement voire la destruction définitive de certaines  cellules nerveuses de l’oreille interne et du nerf auditif, endommager le tympan et l’oreille moyenne. Des acouphènes subjectifs et une hyperacousie peuvent apparaitre ainsi qu’une baisse d’audition.

L‘hyperacousie est une hypersensibilité au bruit, qui rend certains sons douloureux. Les acouphènes subjectifs sont des bruits entendus seulement par le patient par intermittence ou en permanence, principalement des sifflements ou des bourdonnements pour les traumatismes sonores.

 

Notre capital auditif est différent, nous ne sommes pas tous égaux devant le son. Souvent nous ne connaissons pas nos fragilités avant d’en souffrir elles peuvent être entre autres ; héréditaires, provoquées par des maladies ou des médicaments ototoxiques.

 

Chaque année, nous réalisons des actions de prévention pour les écoliers dans le cadre de la JNA (journée nationale de l’audition) en compagnie de médecins ORL.

Nous espérons ainsi prévenir les jeunes des risques de dommages liés à l’usage d’écouteurs portés dans les oreilles trop fort et trop longtemps, en leur apprenant à se protéger du bruit dans les discothèques et les concerts par exemple.

Dans le cadre scolaire nous réalisons des expositions et des conférences avec l’aide du CIDB (centre d’information et de documentation sur le bruit).

Journée nationale de l’audition / CIDB

CHELLES-SURDITE-014

Quelques conseils de prévention

  • Ne pas écouter de la musique à un volume trop élevé et donc limiter la puissance de sortie du son, que cela soit avec un casque, des écouteurs, ou des enceintes
  • Faire des pauses de 10 minutes toutes les 45 minutes lorsque l’on écoute de la musique avec un casque ou des écouteurs ou lorsque l’on est à un concert
  • Faire également des pauses régulières lorsque l’on pratique une activité bruyante ou porter un casque anti-bruit
  • Lors des concerts ou en boîte de nuit, se tenir à distance des enceintes, et si le volume des décibels est trop haut, penser à prévoir une paire de protection auditive, comme des bouchons d’oreille sur mesure.

Spécialistes en audition, nos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous renseigner sur les meilleurs dispositifs de protection et vous informer sur les bonnes pratiques à suivre de prévention.

CHELLES SURDITE

Contactez-nous pour obtenir des conseils sur votre audition et réaliser un test auditif

01 64 21 29 75